Pour la première session d’Octobre 2018, la Fondation Cassous a décidé de soutenir le projet « Média’Pi: l’information qui vous fait signe ! »

A l’origine, l’association Art’Sign à créer Art’pi, un magazine culturel gratuit créé il y a cinq ans, promouvant la place de la langue des signes dans le milieu culturel.  A ce jour, l’association a publié 10 numéros d’Art’Pi. En effet, fort de son succès de près de 10 000 exemplaires dans toute la France, l’association a été sollicitée à plusieurs reprises par son public, pour élargir ses thématiques.

L’association Média’Pi à été créée en juillet 2016 pour combler le manque d’accès à l’information des personnes sourdes et mal-entendantes et pour donner de la visibilité à la communauté des sourds et mal-entendants dans les médias. En effet, c’est un média d’information en ligne avec davantage de thématiques, d’information au quotidien pour les sourds en LSF et en français.

Quelques chiffres clefs :

  • Selon une étude de la Direction de la Recherche, on annonce environ 5 millions de déficients auditifs en France métropolitaine.
  • La surdité est le deuxième handicap recensé dans les écoles.
  • En France, seulement 15 écoles sont destinées à ces enfants et dispensent des cours en LSF.
  • La population sourde compte 70 % d’illettrés.
  • En 2016, seulement 5 % des sourds et mal-entendants font des études supérieures.
  • Le taux de chômage chez les sourds et mal-entendants s’élève à 39 % soit un taux près de quatre fois plus supérieur à la moyenne nationale.
  • 34 % d’entre eux sont inactifs du fait à la restriction d’accès à l’emploi, aux loisirs et à l’isolement.

Les personnes sourdes s’expriment en général en langue des signes sur le canal visuel mais elles ne sont pas « muettes » pour autant. Il faut avoir à l’esprit que ces personnes  ne vivent pas dans le monde du silence mais dans le monde visuel.

L’accès à la télévision est possible si les émissions sont sous-titrés. Le nombre des émissions sous-titrées à progressé ces dernières années. En revanche rares sont les émissions traduites en langue des signes française (LSF).  Mensuellement, on recense tout juste 25 heures de productions en LSF sur toutes les chaines de télévision confondues sur un total de 23 040 heures diffusés. Par ailleurs, 5 minutes d’actualité par jour sont traduites en LSF sur chacune des trois chaines d’information : BFM, ITélé, LCI.

De plus, internet représente une bouffée d’oxygène pour toutes les personnes déficientes auditives. Afin de ne pas laisser de côté une partie des internautes sourds, il convient de concevoir des sites très visuels avec notamment des vidéos en LSF.

Enfin, il ne faut pas oublier que les personnes sourdes isolées, vivant en milieu rural ou urbain, sont particulièrement exclues de l’information.

Ainsi, l’accès à l’information est un désert pour les sourds. Il n’y pas de programmes adaptés pour la jeunesse ! Le nombre d’étudiant au BAC option LSF a explosé de 1 700 % en 6 ans ! Cependant, il n’y a pas de médias permettant aux personnes de poursuivre l’apprentissage de la langue des signes.

En 2017, l’accès à l’information n’est toujours pas au point. C’est pour cela que l’association Art’Sign continu de lutter contre l’exclusion sociale des sourds en France avec le projet Média’Pi !

 

« Média’Pi, une association de passionnés pour que nous soyons tous connectés ! »

« L’accès à l’information est un droit pour tous et participe à la citoyenneté de chacun »

 

Ensemble, partageons !