La Fondation Cassous, mécène en Aquitaine, a décidé d’apporter son soutien à l’association Radio CHU, seule radio hospitalière régionale qui diffuse des émissions pour les patients du Centre Hospitalier Universitaire de Bordeaux.

La radio s’écoute gratuitement dans toutes les chambres du CHU sur la chaîne « 4 ». Elle est donc diffusée sur une châine télévisée 24h/24h et 7j/7j.

En effet Radio CHU est une radio associative, apolitique et non confessionnelle. Son but est permettre de briser la solitude du patient et d’inciter au dialogue. Concrètement, elle fait oublier les quelques instants de maladie en permettant une meilleure intégration des personnes hospitalisées.

L’association propose toute une programmation variée pour distraire, intéresser et apprendre. Car son public est très large : enfants, adolescents…

Créée il y a 10 ans, Radio CHU développe l’innovation et la création par le biais de ses deux ateliers radiophoniques. L’un est à l’hôpital des enfants pour l’enregistrement de l’émission intergénérationnelle « Racontez-moi votre histoire ». Son objectif est de rassembler un senior et un enfant hospitalisé.

L’autre atelier est au Pôle Aquitain de l’Adolescent (Centre Abadie) avec les jeunes adolescents hospitalisés.

La Fondation Cassous soutient l’association  pendant trois ans pour moderniser le matériel de la radio. Le but est de développer l’écoute dans les salles d’attentes des consultations et services ambulatoires. La finalité est d’ouvrir l’hôpital sur l’extérieur et de renforcer les liens. L’écoute touche aussi bien les patients, leurs familles que les personnels hospitaliers.

Bientôt, l’association a pour projet  d’ouvrir une web radio pour permettre aux patients de continuer à écouter la radio à leur retour à domicile.

Grâce à Madame Audineau, la présidentE de Radio CHU et toute l’équipe qui l’entoure les émissions diffusées sont de très grande qualité.

http://www.radiochu.com

Association Radio CHU
Groupe hospitalier Pellegrin
Place Amélie Raba-Léon
33076 BORDEAUX Cedex

Ensemble, partageons !